La France

La France et son économie

Avec ses 67.12 millions d'habitants (2017) la France est le second marché de consommation le plus important d'Europe après l'Allemagne. La France est la 5ème économie mondiale et la 2ème économie européenne. Sur l'année 2017, le PIB de la France atteint 2794,70 milliards d'euros (source : FMI WEO Database, 2018)

La France est un acteur de premier plan de l'économie mondiale. Cette place dans le peloton de tête des économies, c'est d'abord le résultat d'une forte ouverture sur l'international : Nos entreprises investissent massivement à l'étranger. 

PRÉSENTATION DE LA FRANCE : ECONOMIE

Monnaie locale :

Euro (EUR)

Taux de change au 29/11/2018 :

1 EUR = 1,1378 USD, 1 USD = 0,8789 EUR 

Niveau de développement :

Pays à revenu élevé, Membre de l'OCDE, Membre du G8 
Première destination touristique mondiale ; l'une des dix premières puissances exportatrices du monde ; un taux de chômage relativement élevé

PIB (milliards USD) :

2.794,70 (Source : FMI - World Economic Outlook Database, 2018)

PIB (croissance annuelle en %, prix constant) :

1,6 (Source : FMI - World Economic Outlook Database, 2018)

PIB par habitant (USD) :

42.931 (Source : FMI - World Economic Outlook Database, 2018)

Taux de chômage (% de la population active) :

8,8 (Source : FMI - World Economic Outlook Database, 2018)

Taux d'inflation (%) :

1,9 (Source : FMI - World Economic Outlook Database, 2018)

Emploi par secteur (en % de l'emploi total) :

Agriculture (2,9), Industrie (20,4), Services (76,8) (Source : Banque Mondiale, Dernières données disponibles.)

 

PRÉSENTATION DE LA FRANCE : COMMERCE EXTÉRIEUR

Importations de biens  (millions USD) :

624.716 (Source : OMC - Organisation Mondiale du Commerce, 2017)

Exportations de biens (millions USD) :

535.186 (Source : OMC - Organisation Mondiale du Commerce, 2017)

Importations de services (millions USD) :

240.462 (Source : OMC - Organisation Mondiale du Commerce, 2017)

Exportations de services (millions USD) :

248.244 (Source : OMC - Organisation Mondiale du Commerce, 2017)

Balance commerciale (hors services) (millions USD) :

-51.819 (Source : Banque Mondiale, 2017)

Commerce extérieur (en % du PIB) :

62,9 (Source : Banque Mondiale, 2017)

Paris, la capitale de la France est une métropole très attractive, elle se classe au 3ème rang mondial, après Tokyo et Pékin, pour l'accueil des sièges sociaux d'entreprises, et regroupent la quasi-totalité des 39 grands groupes français classés dans le Fortune Global 500 (2010). 

 

PRÉSENTATION DE LA FRANCE : FISCALITÉ

Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA)

20%

Impôt sur les sociétés :

Taux d'imposition des sociétés

(La loi de 2017 réduit progressivement le taux de l'IRS de 33,33% à 26,5% d'ici 2021) : 33,3%
Pour les «petites entreprises» relevant du droit de l'UE dont les exercices fiscaux commencent le 1er janvier 2017 ou après : 15% du revenu imposable jusqu'à 38.120 EUR, 28% du revenu imposable entre 38.120 EUR et 75.000 EUR et 33,33% du revenu imposable supérieur à 75.000 EUR
Pour toutes les sociétés dont les exercices fiscaux commencent le 1er janvier 2018 ou après : 15% du revenu imposable jusqu'à 38.120 EUR, 28% du revenu imposable jusqu'à 500.000 EUR et 33,33% du revenu imposable supérieur à 500.000 EUR
Pour les sociétés dont le chiffre d'affaires est inférieur ou égal à 1 milliard EUR et dont les exercices fiscaux commencent le 1er janvier 2019 ou après : 28% et 31% sur un revenu imposable supérieur à 500.000 EUR
Pour les entreprises dont le chiffre d'affaires dépasse 1 milliard EUR
: 28% du revenu imposable jusqu'à 500.000 EUR et 33,33% du revenu imposable supérieur à 500.000 EUR
Pour les grandes entreprises ayant un chiffre d'affaires hors taxe 7,63 millions EUR minimum et dont le montant de l'impôt sur les sociétés dépasse 763 000 EUR
: Une contribution sociale de 3,3% est prélevée sur le montant de l'impôt sur les sociétés 

Pour les organismes à but non lucratif : 24% pour les revenus du patrimoine, 10% pour les revenus mobiliers
 

Les retenues à la source :

Les dividendes payés par une société française à un actionnaire non-résident sont taxés à un taux de 30%, calculé sur les dividendes bruts. Une surtaxe de 3% est prélevée sur les distributions de dividendes. Les dividendes payés par une entreprise française à une société mère européenne (UE) sont exonérés d'impôt dans le cadre de la directive européenne concernant le régime fiscal commun applicable aux sociétés mères et filiales d'États membres différents.

Les intérêts payés par une société française à un prêteur non-résident ne sont généralement pas assujettis à une retenue à la source.

Les redevances versées à une entité non-résidente sont assujettis à une retenue d'impôt de 33,33% (le taux sera progressivement réduit en parallèle avec la baisse du taux de l'impôt sur les sociétés). Les redevances payées à une entreprise européenne peuvent être exonérées d'impôt dans le cadre du régime fiscal des paiements transfrontaliers d'intérêts et de redevances dans l'UE.

Les contributions sociales payées par l'employeur :

La participation de l'employeur varie en fonction de la taille et du type d'entreprises ainsi que de sa localisation. Elle peut aller jusqu'à 50% du salaire brut.

Les autres ressources utiles sur le site www.francais.doingbusiness.org/fr/doingbusiness

 

PRÉSENTATION DE LA FRANCE : POLITIQUE

Nature de l'Etat :

La France est une République, démocratie parlementaire combinée à un pouvoir présidentiel.

Chefs de gouvernement :

Président : Emmanuel Macron (depuis mai 2017)
Premier ministre : Édouard Philippe (depuis mai 2017)

Les prochaines élections :

Présidentielle : mai 2022
Parlementaires : juin 2022

 

 

 

 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin